mardi 10 juillet 2007

Week-ends à St Hilaire, Verel et Chamrousse

Un petit résumé des trois derniers week-end passé chez Janfi.

07/07

Belle journée le samedi avec 3 vols. Un plouf le matin à St Hilaire, pour faire quelques photos (jolis wings de Janfi). On remonte au déco, Damodar et moi décollons avant la manche de la compétition, on se bat pendant 45 min avant de se poser. Les 140 pilots de la compète sont en l'air, vers le St Tenard puis repassent par le déco, très joli à voir tout ce monde :) L'après-midi, on part voler à Chamrousse. Super vol, le décollage est au dessus de la couche d'inversion, on prend 600-700m facilement au dessus du déco. Le paysage est magnifique. devant la chartreuse, et plus on monte, plus on voit Belledone, avec plein de lac, et on voit mème les glaciers plus au loin. On tente un aller retour jusqu'aux Sept-Laux, mais on fait demi tour un peu avant, et avec Boris, on arrive pas à revenir jusqu'à l'attéro officiel. (environ 17km)

06/29
Arrivé à 13h pour un vol à Verel. On vol jusqu'à la deuxième falaise, puis jusqu'à la croix du nivolet. les conditions sont assez toniques avec un vent du sud assez marqué, et de grosses dégueulantes (-6.5 pour moi, -10 pour Janfi!). Samedi, gros vol jusqu'au St Tenard (bien turbulent aussi, mais très jolie vue sur la chartreuse), retour à Lumbin. Vol à Verel l'après-midi, sur la première falaise. Dimanche gonflage à Lumbin (on fait des courses avec obstacles à contourner).

06/22
Vol √† St Hilaire. Ca monte en direct √† la dent ! (aux nuages √† mi falaise), puis aller retour mi chemin granier. Boris/Janfi font une tentative de transition sur belledone. Moi: pos√© au d√©co. Le soir, vol √† Verel avec Gilles. Janfi plouf (pas de bol), le reste du groupe monte √† la deuxi√®me falaise. Dimanche petit vol √† St Hilaire en local. Tentative √† aiguebelette, mais gros orage (belle emotion pour ceux qui ont quand m√™me d√©coll√©.. c'√©tait visiblement pas une bonne id√©e).

samedi 1 avril 2006

Ski à Val Thorens

Trois jours à Val Thorens. Je reprends un peu le ski cette fois-ci... les crossmax de Salomon. Super temps, neige assez bonne à excellente selon l'heure. De grandes ballades sur le domaine des trois vallées. Mais je ne peux pas m'empecher de regarder les traces sur la face ouest du Peclet, la neige à l'air encore un peu poudreuse à voir les 3 chanceux descendre cette face. Et la torture est à son comble quand nous passons par Meribel: un décollage de parapente. Il fait beau, c'est bien alimenter, le plafond est à 700/800 au dessus du déco (peut etre plus)... enfin heureusement que je prends autant de plaisir sur les pistes, on ne peut pas tout faire.

Le dimanche matin, 5cm de fraiche sur le balcon. c'est tout bouché. On ne se presse pas trop, mais on décide de partir skier quand même un peu. Direction le Caron. Personne aux téléphérique, on est 15 dans la cabine. Je regarde un coup la noir pour voir les conditions, et je découvre seulement 6 traces sur la piste dammée la nuit avec cette petite couche de poudreuse. Personne dessus. Arrivée en haut, on court presque pour chausser... et on fonce sur la piste. On dévalle la noir sans une pause, c'est du pur bonheur... on y retourne dans la foulée, c'est déja plus tracé, surtout que le soleil à fait son apparition pendant notre descente, et les gens commencent à faire la queue.

lundi 12 dťcembre 2005

Voyage parapente au Chili

J1. Vol Paris-Madrid-Santiago-Iquiqu√©. Long voyage. Arriv√© vers Santiago, on passe juste √† c√īt√© de l'Aconcagua. Le vol Santiago-Iquiqu√© est aussi tr√®s joli le long de la Cordill√®re de Andes. En allant √† Iquiqu√© en 4x4, on passe devant le site de Palo Buque et quelques voiles sont en l'air... on ne resiste pas. Premier contact avec la masse d'air pendant plus d'une heure puis direction l'√©cole Altazor pour un peu de repos et une bonne douche.

J2. D√©couverte du site Alto Hospicio, on chemine vers la droite et on survole la ville pour att√©rir sur la plage. Super joli mais il faut prendre de la hauteur car il y a tr√®s peu d'endroit pour poser en ville. Les conditions du jour sont plut√īt calmes, et nous faisons un second vol... Le soir, direction Palo Buque (Site vraiment incroyable, vent assez fort; on part d'en bas et on prend de l'altitude en grattant)

J3. Vol à Iquiqué, on posera sur la grand dune avant la ville ("le dragon"). Tentative de second vol mais le vent souffle vraiment fort (plus de 40km/h sur le déco). Le soir, Palo Buque pour une grosse scéance de presque 3h à faire des 360, gonfler la voile, tenter de faire du kit avec sa voile ... très ludique et en plus on apprend énormement sur sa voile.

J4. Petit vol √† Iquiqu√© jusqu'√† la plage. et pr√©paration pour notre voyage √† San Pedro de Atacama. On roule tout l'apr√®s-midi, en passant devant Humberstone (ville fant√īme construite en 1862 autour d'un gisement de salp√™tre). Au couch√© du soleil, nous campons √† Chug-Chug, en dessous des g√©oglyphes.

J5. Route jusqu'√† San Pedro. Nous passons par Calama, juste √† c√īt√©: Chuquicamata (plus grande mine √† ciel ouvert au monde, 1km de profondeur, 4km de diam√®tre). Avant San Pedro, nous visitons la Vall√©e de la lune. Petite pose √† San Pedro, et d√©part pour le camp au pied du volcan Lascar (5592m, derni√®re √©ruption en 2000). Le paysage est magnifique, on passe √† c√īt√© du salar d'atacama, puis la laguna lejia (4300m) o√Ļ nous voyons quelques flamands roses. D'apr√®s le GPS, on monte le camp vers 4500m, avec pas mal de vent. Je suis un peu "ailleur" pendant une p√©riode, Betrand nous active, et on s'habille chaudement avant le couch√© du soleil. La nuit est difficile, je ne dors quasiment pas et avec toute l'eau que j'ai bu, je ne peux plus me retenir avant d'essayer de dormir. Dehors c'est le noir absolu, le ciel est extraordinaire.

J6. 4h du mat, enfin. Petit déj et on monte doucement vers le sommet avec les voiles. Le soleil se lève, les premiers rayons nous touchent. Le temps de quelques photos et nous continuons un peu. Le vent n'est visiblement pas bon pour décoller et nous continuons sans les sacs à dos ... c'est moins difficile. L'arrivée au cratère: grande joie pour moi, c'est la première fois que je monte si haut, et le paysage est superbe. Des fumerolles s'echappent en permanence et au fond, on voit toute la chaine de volcans. On s'arrète donc vers 5400m, il y a moyen de monter un peu plus mais il y a peu être une chance de pouvoir décoller si on redescend vite. Direction les voiles... mais le vent n'est toujours pas bon... tant pis. retour au camp, on remballe et on part un peu plus à l'est voir un grand lac. Encore une fois on en prends plein la vue. Retour San Pedro. On ne fera pas de second sommet, nous sommes monté un peu vite et ça n'est pas la super forme pour Bénie (pour ma part un petit mal de tête persiste...). San Pedro: une bonne douche et un bon restau avec de la musique locale et un bon pisco sour.

J7. On part vers 9h30 pour les geysers du Tatio. En route nous voyons plein de vigognes, une lagune avec des flamands et petit refuge... encore des paysages à couper le souffle. On croise 2 ou 3 bus de touristes qui reviennent des geysers. Arrivé sur place, nous sommes seul. On se baigne dans une source chaud avec vu sur les montagnes, presque incroyable de se baigner à 4300m autour des montagnes :) Route jusqu'à Chug-Chug pour le camp du soir.

J8. Le matin, on monte les voiles en haut des géoglyphes pour un petit plouf. Route jusqu'à Iquiqué. On passe par Chiu-Chiu (petit village créé en 1611 avec une très belle église, l'une des plus ancienne du Chili). A Iquiqué: quelques courses, lessive et préparation de la tentative de cross (Tocopilla-Iquiqué).

J9. Route jusqu'a Tocopilla (déco juste au dessus du tunnel). Un plouf pour ma part, pas de chance ... Bertrand me remonte et je pars tant bien que mal à la poursuite de Bénie. Le vent n'est pas bien orienté et longe presque la cote. On fait presque 10km. On trouve un restau dans un petit village, puis on joue un peu avec nos voiles sur plage. On tente de trouver un déco mais le vent n'est vraiment pas bon. Petit coup de fatigue pour ma part ce jour la. Bivouac sur la plage, à la belle étoile (encore un beau ciel avec Orion juste au dessus de nous, et quelques étoiles filantes)

J10. On trouve un beau déco le matin, on fini part monter aux crètes. Après 2 ou 3 transitions et 25km ... posé. Pas de bol mais joli vol quand même avec de beaux termiques à +5, des transitions pas évidentes avec des parties sous le vent à éviter, sous les conseils du guide :). On plie, et en remontant sur la route, on voit un beau déco tout plein de sable juste à coté de la route. Mais le vent devient trop fort ... on décide de faire la route et d'aller jouer à Palo Buque. Pas évident d'avoir les bonnes conditions pour faire les 200km en vol, surtout qu'il faut passer la zone de l'aéroport, autorisée uniquement le week end (+ déclaration à la tour de controle).

J11. Bénie nous quitte un peu avant la fin du séjour. Le matin on vole de l'Alto Hospicio jusqu'à la plage. Puis départ pour Pisagua (petit village au nord d'Iquiqué, 200 habitants, avec des maisons en ruine). Le soir, un peu au nord de Pisagua Viejo, on trouve un site dans le genre de Palo Buque. On vol on gonfle ... jusqu'au couché du soleil. Bivouac sur la plage.

J12. Vol √† Pisagua sur les pentes au bout de la piste d'avion. On peut voler au dessus du village mais le site devient tr√®s vite sous le vent... alors que de l'autre cot√© c'est bon. Par contre le seul moyen de remonter: √† pieds ... il ne faut pas se louper. Pour ma part je fais un passage sous la cr√®te, mais un petit thermique me sauve et je repose en haut, ouf ! :) Les conditions deviennent plus forte, et on redescend √† Pisagua. Petite marche jusqu'au phare pour voir la colonie de lions de mer et d√©jeuner √† Pisagua dans un petit restau. Retour √† Iquiqu√© en passant par le desert ou nous voyons encore plein de dusts ... et le soir, direction Palo Buque.

J13. Vol Alto Hospicio. Les conditions sont faibles... on lutte un peu pour prendre de l'altitude et pouvoir transiter au dessus de la ville. Petit restau au port et le soir on retourne à Palo Buque en compagnie de Felix Rodriguez et Michael Knipping. Encore 3 heures de folie dans les dunes à regarder les pros, à prendre des photos, jouer avec la voile, se balader le long des dunes ...



J14. Départ... on fait un petit vol le matin avant de prendre l'avion.

Sélection de photos ici

Voila pour le petit r√©sum√© de ce magnifique voyage, vraiment bien organis√© par Bertrand de miage-aventure (merci ! :) ) Un de mes plus beau voyages avec plein de nouvelles exp√©riences...

mardi 27 septembre 2005

Turquie

Une semaine de vacances, avec au programme: plage, visites et parapente. Plus ou moins dans l'ordre:

Kusadasi
Rester une semaine dans un club touristique, c'est vraiment pas mon truc, une journ√©e ca va et puis c'est quand m√™me les vacances donc repos! La plage n'est pas super mais il y a bien pire (la ville et les constructions anarchiques, je pense que si on avait voulu g√Ęcher le paysage, on n'aurait pas fait mieux).

Nous avons pris une voiture de location pour 4/5 jours. C'est un peu stressant de conduire dans un pays étranger, mais finalement, ca se passe très bien, et ca n'est pas pire qu'a Paris.

Pamukkale
La route jusqu'√† Pamukkale est plut√īt bonne. Le site: Hierapolis, Pamukkale. Je trouve que ca √† bien chang√© depuis ma premi√®re visite il y a 6 ou 7 ans. Cr√©ation de nouvelles vasques en b√©ton (d√©j√† recouverte de concr√©tions calcaires) sp√©cialement pour que les gens se baignent dedans; j'ai l'impression aussi (√† v√©rifier), que le lit du petit ruisseau √† √©t√© d√©tourn√© et que cette eau est beaucoup moins chaude qu'avant. Ceci dit, le site est plut√īt joli, surtout en fin de journ√©e, et il reste des zones (les plus belles) prot√©g√©es ou personne ne peut marcher. Derri√®re le site, un amphith√©√Ętre, des ruines et une superbe n√©cropole (visite √† la nuit tombante bien sympa :) )

Oludeniz
Petite ville très touristique avec 90% d'anglais. Le soir c'est très animé, musique à fond dans chaque bar/restau, des lumières partout... bref perso je déteste. Mais heureusement nous ne sommes pas venu pour ca: la plage est absolument magnifique, la mer turquoise est super bonne, et le site de vol à couper le souffle: 2000m de dénivelé qui arrivent directement au dessus de cette grand plage. On vole en maillot de bain sous la combi, on pose sur la plage, on plie les voiles et direct dans la mer :) Pour monter, il faut trouver l'une des nombreuses agences de biplaceurs et payer 25 Lires. C'est un peu la foire mais bon, ca vaut vraiment le coup de faire quelques vols :)

Kas
La route d'Oludeniz √† Kas est vraiment tr√®s belle, surtout vers la fin le long de la c√īte. Nous allons √† Kas pour essayer de faire un vol en bord de mer. Contact sur place: www.skyparagliding.com. Excellent accueil de la part de cette √©cole (ca change d'Oludeniz). Nous avons droit √† un petit topo sur le site, le d√©co l'attero etc... 15 Lires pour 45min de mont√©e. Pour moi le site n'a rien √† envier √† Oludeniz. Un peu moins de d√©nivel√© mais la vu est magnifique aussi. Il y a un centre avec des dauphins; possibilit√© de nager avec eux sur r√©servation. J'ai trouv√© ce petit village assez joli, pas tr√®s touristique mais pour combien de temps ? (on voit d√©j√† des constructions en cours pas tr√®s jolies).

Xanthos et Pinara
Sur la route entre Kas et Oludeniz, il y a plein de sites arch√©ologiques √† visiter: xanthos, pinara, patara, letoon (...). Nous en visiterons deux. Tr√®s peu de monde (5 touristes √† xanthos, et 2 Pinara (nous!). Des ruines, th√©√Ętres et n√©cropole √† xanthos. J'ai pr√©f√©r√© Pinara, le site est dans la montagne, sur 300/400m de d√©nivel√©. Plein de tombeaux taill√©s dans la paroi rocheuse, et il faut chercher un peu son chemin parmi les ruines... tr√®s sympa :)


Ephèse
Je ne vais pas trop m'étendre sur ce site très connu. Visite en fin de journée, avec une très belle lumière, un fond de ciel gris orageux et vraiment très peu de monde :)





les photos

samedi 20 aoŻt 2005

15 ao√Ľt √† Mens

Mes premiers vols de la saison, enfin!

M√©teo plut√īt pas mal, de beaux vols jusqu'aux cr√™tes (un peu turbulent). Tentative de vol au Serpaton mais le vent d'ouest ne permettait pas de d√©coller. L'hebergement: √† la ferme des boutins comme l'ann√©e deriere, mais version camping (sympa aussi).

un bon week end prolongé :)

les photos

lundi 6 septembre 2004

Evasion à St Hilaire

Neuf ou dix vol sur trois jours en stage "evasion" avec Thomas de prévol (qu'est ce qu'on ferait pas pour que Boris puisse avoir une voile ;) ).

Samedi: un petit vol du matin à St Hil, et direction Montlambert pour un vol de quinze minute. Ensuite, l'ebaudiaz pour un dernier vol que j'ai visiblement raté (petites conditions / parti au mauvais moment / mauvais plan de vol :'( ). En tout cas bravo à Fred qui fera 10 / 12 km avec Thomas en direction de Chamoux, et à Boris pour avoir explosé une suspente sur le déco ;)

Dimanche: Tentative de vol en chartreuse, mauvais mauvaise condition de vol, domage, le site est magnifique. Retour à St Hilaire pour un vol thermique mais la stabilitée est toujours au rendez vous et on ne depasse pas trop le niveau des crêtes. Puis direction Le sire / Rovard. Superbe site à coté du lac du Bourget. 2 heures de vol pour ma part et je fais le plein de photos en l'air.

Lundi: On reste sur St Hilaire, 3 ou 4 vols entre 10min et 1h30, avec une petite ballade vers la gauche du Déco. max 200m au dessus du déco. Fallait batailler pour être au dessus des crêtes et tenter les petites transitions.

toutes les photos