J1. Vol Paris-Madrid-Santiago-Iquiqué. Long voyage. Arrivé vers Santiago, on passe juste à côté de l'Aconcagua. Le vol Santiago-Iquiqué est aussi très joli le long de la Cordillère de Andes. En allant à Iquiqué en 4x4, on passe devant le site de Palo Buque et quelques voiles sont en l'air... on ne resiste pas. Premier contact avec la masse d'air pendant plus d'une heure puis direction l'école Altazor pour un peu de repos et une bonne douche.

J2. Découverte du site Alto Hospicio, on chemine vers la droite et on survole la ville pour attérir sur la plage. Super joli mais il faut prendre de la hauteur car il y a très peu d'endroit pour poser en ville. Les conditions du jour sont plutôt calmes, et nous faisons un second vol... Le soir, direction Palo Buque (Site vraiment incroyable, vent assez fort; on part d'en bas et on prend de l'altitude en grattant)

J3. Vol à Iquiqué, on posera sur la grand dune avant la ville ("le dragon"). Tentative de second vol mais le vent souffle vraiment fort (plus de 40km/h sur le déco). Le soir, Palo Buque pour une grosse scéance de presque 3h à faire des 360, gonfler la voile, tenter de faire du kit avec sa voile ... très ludique et en plus on apprend énormement sur sa voile.

J4. Petit vol à Iquiqué jusqu'à la plage. et préparation pour notre voyage à San Pedro de Atacama. On roule tout l'après-midi, en passant devant Humberstone (ville fantôme construite en 1862 autour d'un gisement de salpêtre). Au couché du soleil, nous campons à Chug-Chug, en dessous des géoglyphes.

J5. Route jusqu'à San Pedro. Nous passons par Calama, juste à côté: Chuquicamata (plus grande mine à ciel ouvert au monde, 1km de profondeur, 4km de diamètre). Avant San Pedro, nous visitons la Vallée de la lune. Petite pose à San Pedro, et départ pour le camp au pied du volcan Lascar (5592m, dernière éruption en 2000). Le paysage est magnifique, on passe à côté du salar d'atacama, puis la laguna lejia (4300m) où nous voyons quelques flamands roses. D'après le GPS, on monte le camp vers 4500m, avec pas mal de vent. Je suis un peu "ailleur" pendant une période, Betrand nous active, et on s'habille chaudement avant le couché du soleil. La nuit est difficile, je ne dors quasiment pas et avec toute l'eau que j'ai bu, je ne peux plus me retenir avant d'essayer de dormir. Dehors c'est le noir absolu, le ciel est extraordinaire.

J6. 4h du mat, enfin. Petit déj et on monte doucement vers le sommet avec les voiles. Le soleil se lève, les premiers rayons nous touchent. Le temps de quelques photos et nous continuons un peu. Le vent n'est visiblement pas bon pour décoller et nous continuons sans les sacs à dos ... c'est moins difficile. L'arrivée au cratère: grande joie pour moi, c'est la première fois que je monte si haut, et le paysage est superbe. Des fumerolles s'echappent en permanence et au fond, on voit toute la chaine de volcans. On s'arrète donc vers 5400m, il y a moyen de monter un peu plus mais il y a peu être une chance de pouvoir décoller si on redescend vite. Direction les voiles... mais le vent n'est toujours pas bon... tant pis. retour au camp, on remballe et on part un peu plus à l'est voir un grand lac. Encore une fois on en prends plein la vue. Retour San Pedro. On ne fera pas de second sommet, nous sommes monté un peu vite et ça n'est pas la super forme pour Bénie (pour ma part un petit mal de tête persiste...). San Pedro: une bonne douche et un bon restau avec de la musique locale et un bon pisco sour.

J7. On part vers 9h30 pour les geysers du Tatio. En route nous voyons plein de vigognes, une lagune avec des flamands et petit refuge... encore des paysages à couper le souffle. On croise 2 ou 3 bus de touristes qui reviennent des geysers. Arrivé sur place, nous sommes seul. On se baigne dans une source chaud avec vu sur les montagnes, presque incroyable de se baigner à 4300m autour des montagnes :) Route jusqu'à Chug-Chug pour le camp du soir.

J8. Le matin, on monte les voiles en haut des géoglyphes pour un petit plouf. Route jusqu'à Iquiqué. On passe par Chiu-Chiu (petit village créé en 1611 avec une très belle église, l'une des plus ancienne du Chili). A Iquiqué: quelques courses, lessive et préparation de la tentative de cross (Tocopilla-Iquiqué).

J9. Route jusqu'a Tocopilla (déco juste au dessus du tunnel). Un plouf pour ma part, pas de chance ... Bertrand me remonte et je pars tant bien que mal à la poursuite de Bénie. Le vent n'est pas bien orienté et longe presque la cote. On fait presque 10km. On trouve un restau dans un petit village, puis on joue un peu avec nos voiles sur plage. On tente de trouver un déco mais le vent n'est vraiment pas bon. Petit coup de fatigue pour ma part ce jour la. Bivouac sur la plage, à la belle étoile (encore un beau ciel avec Orion juste au dessus de nous, et quelques étoiles filantes)

J10. On trouve un beau déco le matin, on fini part monter aux crètes. Après 2 ou 3 transitions et 25km ... posé. Pas de bol mais joli vol quand même avec de beaux termiques à +5, des transitions pas évidentes avec des parties sous le vent à éviter, sous les conseils du guide :). On plie, et en remontant sur la route, on voit un beau déco tout plein de sable juste à coté de la route. Mais le vent devient trop fort ... on décide de faire la route et d'aller jouer à Palo Buque. Pas évident d'avoir les bonnes conditions pour faire les 200km en vol, surtout qu'il faut passer la zone de l'aéroport, autorisée uniquement le week end (+ déclaration à la tour de controle).

J11. Bénie nous quitte un peu avant la fin du séjour. Le matin on vole de l'Alto Hospicio jusqu'à la plage. Puis départ pour Pisagua (petit village au nord d'Iquiqué, 200 habitants, avec des maisons en ruine). Le soir, un peu au nord de Pisagua Viejo, on trouve un site dans le genre de Palo Buque. On vol on gonfle ... jusqu'au couché du soleil. Bivouac sur la plage.

J12. Vol à Pisagua sur les pentes au bout de la piste d'avion. On peut voler au dessus du village mais le site devient très vite sous le vent... alors que de l'autre coté c'est bon. Par contre le seul moyen de remonter: à pieds ... il ne faut pas se louper. Pour ma part je fais un passage sous la crète, mais un petit thermique me sauve et je repose en haut, ouf ! :) Les conditions deviennent plus forte, et on redescend à Pisagua. Petite marche jusqu'au phare pour voir la colonie de lions de mer et déjeuner à Pisagua dans un petit restau. Retour à Iquiqué en passant par le desert ou nous voyons encore plein de dusts ... et le soir, direction Palo Buque.

J13. Vol Alto Hospicio. Les conditions sont faibles... on lutte un peu pour prendre de l'altitude et pouvoir transiter au dessus de la ville. Petit restau au port et le soir on retourne à Palo Buque en compagnie de Felix Rodriguez et Michael Knipping. Encore 3 heures de folie dans les dunes à regarder les pros, à prendre des photos, jouer avec la voile, se balader le long des dunes ...



J14. Départ... on fait un petit vol le matin avant de prendre l'avion.

Sélection de photos ici

Voila pour le petit résumé de ce magnifique voyage, vraiment bien organisé par Bertrand de miage-aventure (merci ! :) ) Un de mes plus beau voyages avec plein de nouvelles expériences...