mercredi 28 septembre 2005

Coupe Icare

Petit passage pour voir les exposants, les connaissances. Sur le déco, les vols déguisés plutôt sympa, et l'accro: vraiment impressionnant à voir en vrai, infinity tumbling, sat, hélicos ... une petite préférence pour le passage d'un des frères Rodriguez qui arrive face à nous à hauteur du déco, pour repartir en marche arrière et enchaîner sur un hélico :)

Photos pas top à contre jour, et pour l'accro il me manquait un zoom...

mardi 27 septembre 2005

Chamonix - Vol de l'aiguille du midi

Il y a des jours ou l'on doit être trop content de savoir faire du parapente.

C'est ce que m'a dit Jeanfi quand je suis revenu samedi soir de Chamonix, le sourire aux lèvres.

Cela faisait presque 2 ans que je voulais faire ce vol en parapente depuis l'aiguille du midi mais les conditions favorables sont assez rares dans l'année, pas évident de tomber le bon jour, d'être disponible et de trouver quelqu'un pour organiser tout ca.

Mercredi je reçois un mail de l'école "les ailes du mont-blanc", les conditions météo ont l'air favorable. Vendredi, téléphone de Fred qui m'annonce que le vol est maintenu. Je n'arrête pas d'y penser, et je me réveille souvent la nuit en pensant à cette journée: à la fois pressé d'y être, et une pointe d'appréhension car je n'ai jamais marché sur glacier avec des crampons. De plus, vu que j'ai un peu le vertige, je me demande comment va se passer la marche sur l'arrête avec le vide de chaque coté. Le matin, location de chaussures et crampons. Je passe en dernier, et le temps de sortir, tout le groupe avait déjà pris son ticket et attendait la benne. Fred me fait passer vite fait les queues et nous montons tous ensemble.

Arrivée à l'aiguille, je souffle un peu et j'ai le temps de me préparer pendant que la première cordée va au décollage situé en bas de l'arrête. Mes premiers pas sont hésitant le temps de se familiariser aux crampons et au vide, mais après ca se passe plutôt bien. Le décollage coté Sud est un peu alimenté, ca l'air parfait. Le temps de reprendre son souffle, d'écouter le plan de vol et les conseils de Fred, on prépare sa voile. Premier décollage: je me concentre, la voile à du mal à monter et part un peu de travers, je tente de corriger mais j'arrête un peu ma course et la voile commence à retomber. Ca change de la turquie avec 25km/h de vent au déco :) La seconde tentative sera la bonne, même si j'ai l'impression que je ne vais jamais décoller. Le vol: un des plus beau que j'ai jamais fait. Le cadre est grandiose, on survole les glaciers, la mer de glace, on passe à coté de parois vertigineuses. La masse d'air est super bonne, pas de turbulences. Quel bonheur. Environ 2800m de dénivelé jusqu'à Chamonix. Je termine mon vol en traversant la vallée pour aller sur les faces Est. Je fais quelques tours dans un thermique et reprend 50m, mais finalement je retourne finir ce vol tranquille en milieu de vallée, face à l'aiguille et au mont-blanc.

Voila, je regrette juste de ne pas avoir pu partager ce vol avec mes amis mais je ne regrette pas d'avoir fait le trajet tout seul ! Et encore un grand merci à Fred et Sandie de l'école "les ailes du mont-blanc".

Il y a quelques vols que l'on oublie jamais et celui la vient s'ajouter à la liste (le premier vol - Annecy, le premier vol d'une heure - Bourg St Maurice, le vol du Maïdo - La Réunion, mon premier 'grand' cross - Inde, vol au dessus de la mer à Oludeniz - Turquie)

Toutes les photos

Turquie

Une semaine de vacances, avec au programme: plage, visites et parapente. Plus ou moins dans l'ordre:

Kusadasi
Rester une semaine dans un club touristique, c'est vraiment pas mon truc, une journée ca va et puis c'est quand même les vacances donc repos! La plage n'est pas super mais il y a bien pire (la ville et les constructions anarchiques, je pense que si on avait voulu gâcher le paysage, on n'aurait pas fait mieux).

Nous avons pris une voiture de location pour 4/5 jours. C'est un peu stressant de conduire dans un pays étranger, mais finalement, ca se passe très bien, et ca n'est pas pire qu'a Paris.

Pamukkale
La route jusqu'à Pamukkale est plutôt bonne. Le site: Hierapolis, Pamukkale. Je trouve que ca à bien changé depuis ma première visite il y a 6 ou 7 ans. Création de nouvelles vasques en béton (déjà recouverte de concrétions calcaires) spécialement pour que les gens se baignent dedans; j'ai l'impression aussi (à vérifier), que le lit du petit ruisseau à été détourné et que cette eau est beaucoup moins chaude qu'avant. Ceci dit, le site est plutôt joli, surtout en fin de journée, et il reste des zones (les plus belles) protégées ou personne ne peut marcher. Derrière le site, un amphithéâtre, des ruines et une superbe nécropole (visite à la nuit tombante bien sympa :) )

Oludeniz
Petite ville très touristique avec 90% d'anglais. Le soir c'est très animé, musique à fond dans chaque bar/restau, des lumières partout... bref perso je déteste. Mais heureusement nous ne sommes pas venu pour ca: la plage est absolument magnifique, la mer turquoise est super bonne, et le site de vol à couper le souffle: 2000m de dénivelé qui arrivent directement au dessus de cette grand plage. On vole en maillot de bain sous la combi, on pose sur la plage, on plie les voiles et direct dans la mer :) Pour monter, il faut trouver l'une des nombreuses agences de biplaceurs et payer 25 Lires. C'est un peu la foire mais bon, ca vaut vraiment le coup de faire quelques vols :)

Kas
La route d'Oludeniz à Kas est vraiment très belle, surtout vers la fin le long de la côte. Nous allons à Kas pour essayer de faire un vol en bord de mer. Contact sur place: www.skyparagliding.com. Excellent accueil de la part de cette école (ca change d'Oludeniz). Nous avons droit à un petit topo sur le site, le déco l'attero etc... 15 Lires pour 45min de montée. Pour moi le site n'a rien à envier à Oludeniz. Un peu moins de dénivelé mais la vu est magnifique aussi. Il y a un centre avec des dauphins; possibilité de nager avec eux sur réservation. J'ai trouvé ce petit village assez joli, pas très touristique mais pour combien de temps ? (on voit déjà des constructions en cours pas très jolies).

Xanthos et Pinara
Sur la route entre Kas et Oludeniz, il y a plein de sites archéologiques à visiter: xanthos, pinara, patara, letoon (...). Nous en visiterons deux. Très peu de monde (5 touristes à xanthos, et 2 Pinara (nous!). Des ruines, théâtres et nécropole à xanthos. J'ai préféré Pinara, le site est dans la montagne, sur 300/400m de dénivelé. Plein de tombeaux taillés dans la paroi rocheuse, et il faut chercher un peu son chemin parmi les ruines... très sympa :)


Ephèse
Je ne vais pas trop m'étendre sur ce site très connu. Visite en fin de journée, avec une très belle lumière, un fond de ciel gris orageux et vraiment très peu de monde :)





les photos